Psychanalyse et Transferts Culturels - Cycle de conférences à la Maison de l'Amérique Latine (Paris)

 

organisé par Diana Kamienny Boczkowski
Maison de l'Amérique Latine
217, BD SAINT GERMAIN Paris 75007 

18 avril 2017 à 21h

Psychanalyse et transferts culturels,

 

"Le siècle de Péron. Essai sur les démocraties hégémoniques", Seuil, 2016

avec son auteur, Alain Rouquié

Président de la Maison de l'Amérique Latine

Nous serons accompagnés pour la discussion par Edgardo Manero chercheur CNRS, EHESS, et par Charles Melman, psychanalyste et psychiatre fondateur de l'Association lacanienne internationale. 

inscritptions obligatoires sur: psychanalyse@transferts-culturels.com

Qu'est ce que le péronisme enseigne à la psychanalyse? La psychanalyse est- elle à l'abri des phénomènes d' identification avec un leader?Nous aborderons entre autres, les idées de “foule” et de “leader”, thèmes d’intersection entre psychanalyse et politique. Mais aussi, des concepts de "perversion" du discours, d'h"hystérie collective" que l'auteur utilise.

“Le siècle de Péron”, étude approfondie et brillamment écrit, nous introduit dans une période de l’histoire argentine. Par les migrations conceptuelles que l’auteur nous permet d’extrapoler vers l’exemple péroniste et, à partir de la théorie psychanalytique, cette “démocratie hégémonique” à une place incontournable si l’on souhaite contribuer à la compréhension de formation des foules .

Certains estiment qu’en Argentine, il est impossible de gouverner sans le péronisme. L’intelligence politique de Péron a su réunir sous un seul signifiant des signifiés diamétralement opposés. On peut être de gauche ou de droite, de centre et bourgeois, intellectuel ou bien ouvrier et tout cela à même temps, mais on est péroniste ou bien on ne l’est pas. Ainsi, un signifiant de la sphère politique voir historique, définira l’être de millions de citoyens. Ce phénomène s’est transformé avec le péronisme contemporain , mais la logique reste la même , on “est” K ou bien on ne l’est pas. “K” étant le signifiant, première lettre du nom, représentant les deux derniers présidents péronistes argentins.

Le concept d’identification au chef et entre les paires, qui surgie de la psychanalyse est présent entre les lignes dans le tissu historique de cet ouvrage.

Outre le signifiant “maître” ou S1, les identifications et la foule, nous trouvons dans cette interphase entre psychanalyse et politique, une conception du temps. Le temps historique, le temps du sujet, le temps du désir, trouvent à s’exprimer dans la zone de l’action politique. L’auteur évoque “un présent permanent”, qu’il déduit du résultat presque identique de deux élections de Juan Domingo Péron en Argentine, avec soixante pour cent des voix pour lui à 22 ans d’intervalle, en 1951 et 1973. Nous interrogerons Rouquié et nos invités sur ces temps que la politique et l’histoire partagent avec la psychanalyse et l’inconscient sans pour autant être assimilables.

Enfin, l’auteur hisse Péron par son livre à la hauteur de signifiant universel par le truchement du titre et de l’analyse de la structure du lien entre le leader et son peuple. Au moment où des catégories universels, comme la famille, le père, le travail, l’action politique, sont mises en question et de l’autre, ces catégories apparaissent reconstruites autour des chefs politiques, nous avons une vraie chance de pouvoir aborder ces questions avec l’auteur de cet ouvrage et nos invités. Diana Kamienny Boczkowski

ALAIN ROUQUIÉ est Président de la Maison de l’Amérique latine et Directeur de recherches émérite au CERI(Centre d’Etudes et de Recherches Internationales, Science Po,Paris).Il a été ambassadeur de France au Salvador,au Mexique,en Ethiopie , au Brésil et Directeur des Amériques au Ministères des Affaires étrangères.Il a publié de nombreux ouvrages de science politique et notamment L’Etat militaire en Amérique latine( 1982),Guerres et paix en Amérique centrale (1992),Amérique latine :introduction à l’Extrême Occident(1998),Le Brésil au XXI e siècle,naissance d’un nouveau grand(2006),A l’ombre des dictatures, la démocratie en Amérique latine (2010),Le siècle de Péron, essai sur les démocraties hégémoniques(2016)./.

Nous serons accompagnés lors de cette soirée par CHARLES MELMAN, psychanalyste, psychiatre, fondateur de l’Association Lacanienne Internationale, auteur de nombreux ouvrages dont “L’homme sans gravité” Eres 2005, “La nouvelle économie psychique, Eres, 2012″, et par EDGARDO MANERO chercheur argentin, chercheur au CNRS et EHESS, sociologue, auteur, entre autres de “L’Autre, le Même et le bestiaire. Les représentations stratégiques du nationalisme argentin. Ruptures et continuités dans le désordre global, Collection La Philosophie en Commun, L’Harmattan, Paris, 2002, .co-auteur de “Mondialisation et « Nationalisme des Indes ». Contestation de l’ordre social, Identités et Nation en Amérique latine », Méridiennes/CNRS, Toulouse, 2007. « Nacionalismo(s), Política y Guerras en la Argentina plebeya (1945-1989) », Colección Ciencias Sociales, UNSAM Editora, Buenos Aires, 2014.

DiANA KAMIENNY BOCZKOWSKI, psychanalyste membre de l’ALI et Aleph, psychiatre, responsable du cycle “Psychanalyse et transferts culturels”

 

plus d'information sur le site

http://psychanalyse-et-transferts-culturels.com/event/le-siecle-de-peron/

 

 

Inscription à la newsletter

facebook twitter rss