Addiction et suicide, le spectre mélancolique

Clinique psychanalytique de l’adulte et de l’adolescent
Dr Emmanuel Fleury, Dr Jean-Paul Kornobis, Dr Brigitte Lemonnier

Les apéritifs géants font actuellement l’objet d’une prise de conscience, par les pouvoirs publics, des limites de ce que Foucault aurait appelé le « pouvoir pastoral ». Devant le rassemblement de milliers de jeunes, suite à une simple annonce Internet, les maires des villes concernées tentent d’interdire ces manifestations ou de les encadrer au maximum par la force publique. À cela un jeune-homme interviewé sur France info répondait qu’il faut laisser les jeunes tranquilles car, après tout, ce sont eux qui vont payer les retraites et qu’il faut bien qu’on les laisse s’amuser un peu pendant qu’ils le peuvent encore.

On pourrait résumer ainsi le mot d’ordre de ces manifestations : « Buvons ensemble pendant qu’il est encore temps ». L’absence d’avenir s’y révèle sous le masque de l’amusement, et s’assortit régulièrement d’ivresses mortelles.

Dans Malaise dans la civilisation (1930), Freud indiquait que l’usage des stupéfiants était une réponse à la douleur des individus dans leur relation aux
autres, la drogue leur procurant « une jouissance immédiate », et « une indépendance à l’égard du monde extérieur (1)».

Quel est ce rapport singulier à l’autre qui entraîne un être humain vers des solutions aussi risquées ? Voilà une question préalable et nécessaire à tout traitement possible, car l’addiction ne peut être conçue comme un simple trouble du comportement qu’il suffirait de rééduquer pour le faire disparaître. N’est-elle pas le symptôme d’un malaise à déchiffrer où se profile souvent le spectre de la mélancolie ?

Notre atelier se propose de travailler ces questions à partir de la clinique personnelle de chacun, l’analyse de cas de la littérature psychanalytique, ainsi
que l’étude des textes théoriques.

1 S. Freud, Malaise dans la civilisation, Paris, Éditions PUF 1981, p. 23.

Le lundi soir de 21 h 15 à 23 h, 15 novembre, 13 décembre 2010, 24 janvier, 7 février, 14 mars, 4 avril, 16 mai, 6 juin 2011. A l’URIOPSS, 34 rue Patou, 59800 Lille, métro : République
Sauvegarder
Choix utilisateur pour les Cookies
Nous utilisons des cookies afin de vous proposer les meilleurs services possibles. Si vous déclinez l\'utilisation de ces cookies, le site web pourrait ne pas fonctionner correctement.
TOUT ACCEPTER
TOUT REFUSER
Analytics
Outils utilisés pour analyser les données de navigation et mesurer l'efficacité du site internet afin de comprendre son fonctionnement.
Google Analytics
Accepter
Décliner
Functional
Outils utilisés pour vous apporter des fonctionnalités lores de votre navigation, cela peut inclure des fonctions de réseaux sociaux.
AddThis
Accepter
Décliner