L’oralité dans la relation précoce de l’enfant à la mère

Clinique psychanalytique de l’enfant
Sylvie Boudailliez, Jean-Claude Duhamel

Il ne tète pas et s’endort au sein (ou au biberon) ; la nourriture ne semble pas l’apaiser. Par ces plaintes récurrentes, adressées au pédiatre ou à la sage femme, la clinique psychanalytique met en évidence la complexité de l’alimentation du petit enfant, surdéterminée par son rapport à sa mère, et que n’expliquent pas uniquement des processus biologiques. Comment aborder la complexité de ce rapport du bébé à son premier partenaire ?

Dans l’Esquisse d’une psychologie scientifique, Freud situe les débuts de  la vie psychique dans la capacité du nourrisson à évoquer le sein (soit à  l'halluciner) quand il n’est pas là. À partir de cette première représentation mentale, le bébé organise son rapport à l’Autre et au monde autour d’un manque.

L’objet oral n’est donc ni le sein ni le lait maternel. Il implique, dans tous les cas, ce manque qui peut persister malgré la satisfaction du besoin (la faim, la soif), et la présence de la mère qui répond à la demande d’amour de l’enfant. Mais comment le sein, objet de la pulsion orale, devient-il le « signe(1) » d’une
telle exigence d’amour de l’enfant ?

Nous élaborerons des réponses à ces questions en lisant des textes de Karl Abraham qui accordent une grande importance à l’oralité dans la vie du bébé, et le Séminaire IV, La relation d’objet où Jacques Lacan a mis en place un concept de l’objet corrélé à trois registres du manque : la privation, la frustration et la castration.

Ces repères théoriques seront mis à l’épreuve de la clinique, des cas de la littérature analytique ou de nos pratiques. Une large place sera laissée à la discussion pour favoriser les échanges contradictoires. Une bibliographie détaillée sera distribuée lors de la première séance.

1 J. Lacan, Séminaire IV - La relation d’objet, Paris, Le Seuil,1994, p. 188

Le lundi soir de 21 h 15 à 23 h, le 18 octobre, 22 novembre, 6 décembre 2010, 10 janvier, 14 février, 21 mars, 11 avril, 23 mai 2011. À l’URIOPSS, 34 rue Patou, 59800, Lille, métro : république
Sauvegarder
Choix utilisateur pour les Cookies
Nous utilisons des cookies afin de vous proposer les meilleurs services possibles. Si vous déclinez l\'utilisation de ces cookies, le site web pourrait ne pas fonctionner correctement.
TOUT ACCEPTER
TOUT REFUSER
Analytics
Outils utilisés pour analyser les données de navigation et mesurer l'efficacité du site internet afin de comprendre son fonctionnement.
Google Analytics
Accepter
Décliner
Functional
Outils utilisés pour vous apporter des fonctionnalités lores de votre navigation, cela peut inclure des fonctions de réseaux sociaux.
AddThis
Accepter
Décliner