Geneviève Morel, commentaires en avant-première du livre de Michel Onfray contre Freud

Une émission télé sur "Le crépuscule d'une idole. L'affabulation freudienne", Michel Onfray

« Moi, j’ai tout lu !», à propos d’une interview de Michel Onfray sur Le crépuscule d'une idole. L'affabulation freudienne, Grasset, 2010.

L’interview télévisée dont je donne les liens ci-dessous vaut d’être regardée pour son poids idéologique. M. Onfray y est interrogé par un journaliste à propos de son livre contre Freud. Chaque parole mériterait commentaire et réponse mais je me contenterais de ce qui m’a frappée à première vue.

Lire la suite


Populisme, une maladie des démocraties européennes par Franz Kaltenbeck

Rien n’est plus rassurant que de pouvoir cerner un phénomène inquiétant, de l’identifier et de le localiser quand il s’agit d’une maladie, de l’attribuer à un groupe social, une partie de la population, voire à un parti politique quand on a affaire à une convulsion sociale. Sans doute les populismes en Europe sont-ils représentés par un certain nombre de formations politiques qui se situent souvent à l’extrême droite sur l’échiquier de nos démocraties.     
Lire l'article complet

Michel Onfray : Le crépuscule d’une idole. L’affabulation freudienne.

onfray freudpar Geneviève Morel
Le nom de Freud est sur toutes les lèvres. Michel Onfray a écrit, d’une seule traite et en fort peu de temps, un ouvrage dont la visée est une sorte de vulgarisation antipsychanalytique. Le crépuscule d’une idole tente en effet de populariser les thèses du récent Livre noir de la psychanalyse. Geneviève Morel revient sur l'ouvrage de Michel Onfray.
Lire l'intégralité de l'article de Geneviève Morel

Quand Lacan contrôle Ella Sharpe par Franz Kaltenbeck.

(Séminaire de la Timone : "Les cas cliniques de Jacques Lacan", 27 Juin 1996)
Cinq séances du séminaire " Le désir et son interprétation " (1958-1959) portent sur "Analyse d'un rêve singulier " ("Analysis of a single dream"), le chapitre V d'un livre d'Ella Freeman Sharpe, intitulé "Analysis " (23 pages) : les séances du 14 janvier 1959 (manque), 21 janvier 1959, 28 janvier 1959, 4 février 1959, 11 février 1959 et le début de la séance du 4 mars 1959.
Lire l'article complet