Colloque "Femmes meurtrières : clinique et fiction" (Toulouse)

à Toulouse samedi 6 avril 2019
Organisé par le laboratoire de Culture Anglo-saxonne (CAS) de l’Université Jean-Jaurès en coopération avec Savoirs et clinique
PROGRAMME ICI

Il existe des femmes tueuses : Violette Nozière et les soeurs Papin au XXe siècle et, plus près de nous, de nombreuses mères infanticides et des femmes qui ont assassiné leur mari comme Jacqueline Sauvage, partiellement graciée par le président de la République, ont défrayé la chronique judiciaire et journalistique. Mais peut-on pour autant parler d’un « crime féminin » ? Et quelle en serait alors la marque distinctive ?

Faut-il, pour expliquer le crime féminin, s’en tenir à une étiologie culturelle, sociologique ou historique sans relever le déterminisme inconscient du passage à l’acte ? Car le risque d’une lecture sexuée, si elle s’appuie sur une explication non singulière, n’est-il pas d’aboutir à une essentialisation du geste criminel qui éloignerait la meurtrière de la responsabilité de son acte ?

Voilà les questions, parmi d’autres, que nous aborderons lors de cette journée d’études qui réunira des enseignants en littérature, en linguistique et des historiens mais aussi des psychanalystes, des psychiatres, des psychologues et des intervenants dans le champ carcéral. L’hypothèse d’un détour par la fiction et la représentation artistique pour éclairer la logique du passage à l’acte féminin nous servira de fil rouge.


Adresses :
Matinée : Château - Université Toulouse - Jean Jaurès
Après-Midi : - Abattoirs, Musée d’Art Moderne et Contemporain de la ville de Toulouse 76 allées Charles de Fitte 
                      - ( à partir de 18h ) à la Librairie Ombres Blanches 50 Rue Léon Gambetta


Entrée libre