Savoirs et clinique invite cette année des psychanalystes de diverses orientations analytiques et des auteurs et chercheurs qui, dans leurs disciplines
respectives, nous feront part de leurs réflexions. Ces rencontres publiques
seront l’occasion d’un large débat.


Samedi 16 janvier 2010 de 14 h 30 à 16 h, dans le cadre du séminaire théorique de Geneviève Morel

Raoul Moati

La controverse Derrida/Searle

Nous chercherons à revenir sur la controverse virulente qui opposa Derrida et Searle autour de la notion d'acte de langage forgée par J.L Austin, et ainsi à interroger à l'intersection de la déconstruction et du langage ordinaire, deux mobilisations concurrentes de la notion d'intentionnalité entre Derrida et Searle, puis deux usages concurrents de Freud entre Derrida et Stanley Cavell. Les questions que nous ouvrirons seront les suivantes : le recours à Freud (par le biais des notions de trace, de pulsion de mort, de temporalité après-coup) nous contraint-il à devoir déconstruire les procédures du langage ordinaire comme le pense Derrida ? Ou au contraire, ne faut-il pas avec Cavell comprendre que les procédures du langage ordinaire comme autant de moyens permettant la découverte du sujet ? Le sujet découvert à travers le langage ordinaire recouvre-t-il le sujet de l'inconscient, comme le pense Cavell ? Nous chercherons à montrer que le sujet, s'il est bien, comme le pense Cavell, à interroger à partir du langage, requiert pour autant une pensée du symbolique et de ses relations, en tant justement qu'elles sont irréductibles aux procédures du langage ordinaire. Ce qui nous permettra d'objecter dans un second temps à l'insistance cavellienne sur la pulsion de vie contre la pulsion de mort (qu'il associe au ressentiment sceptique) la problématique lacanienne de la jouissance. On cherchera ainsi à repenser les coordonnées de la subjectivité impliquée par la pulsion de mort, contre une certaine reformulation de celle-ci dans les termes d'une déconstruction de la subjectivité.

Raoul Moati est agrégé de philosophie, il enseigne à l'Université de Paris 1 où il prépare une thèse de doctorat sur la notion d'acte de langage chez Derrida.

SKEMA Lille, avenue Willy Brandt, 59777 Euralille, amphi B, métro : Gares.
Sauvegarder
Choix utilisateur pour les Cookies
Nous utilisons des cookies afin de vous proposer les meilleurs services possibles. Si vous déclinez l\'utilisation de ces cookies, le site web pourrait ne pas fonctionner correctement.
TOUT ACCEPTER
TOUT REFUSER
Analytics
Outils utilisés pour analyser les données de navigation et mesurer l'efficacité du site internet afin de comprendre son fonctionnement.
Google Analytics
Accepter
Décliner
Functional
Outils utilisés pour vous apporter des fonctionnalités lores de votre navigation, cela peut inclure des fonctions de réseaux sociaux.
AddThis
Accepter
Décliner