Pétition pour soutenir l'équipe universitaire Toulouse

 Cher(e)s amis, cher(e)s collègues,

 
Depuis deux ans maintenant je suis sollicité par l’équipe de l’université Jean Jaurés à Toulouse pour y donner des cours sur le regard de la psychanalyse concernant l’extension du phénomène des addictions dans le champ de la psychopathologie, mais aussi à travers celui des productions culturelles et sociétales. J’avais intitulé ce cours : «  Psychanalyse et addiction : pour une clinique du sujet ». Cet enseignement m’a permis d’aller à la rencontre d’étudiants de master 2 informés des notions psychanalytiques du champ lacanien notamment, mais pas exclusivement, d’y trouver un esprit d’ouverture et de curiosité original et fécond, tout cela étayé par le sérieux d’un savoir clinique fondée sur des lectures documentées et une certaine pratique des stages. Bref ceci pouvait augurer d’une compétence solide à venir sur le plan professionnel. Or depuis quelques mois les conditions de cet enseignement se trouvent menacées par des suppressions de postes visant à empêcher directement la pérennité de cet enseignement exceptionnel. Il ne s’agit ni plus ni moins de conforter à terme le nouveau paradigme d’un individu sans inconscient comme seule lecture possible du trouble psychique, tout cela sous "la garantie scientifique" pour ne pas dire scientiste des sciences cognitives et de quelques psychanalystes IPA qui pour de sombres raisons de pouvoir ont accepté de se compromettre ainsi sans autre horizon que la satisfaction de leur ego. Jusqu’à présent la psychanalyse avait trouvé grâce aux yeux de certains décideurs universitaires et il était encore possible de se déterminer entre une approche qui faisait l’hypothèse de l’inconscient et les autres. Faire disparaitre toute référence à la transmission de la psychanalyse dans le cursus universitaire des prochains psychologues me parait un recul et une menace très inquiétante pour la pratique clinique à venir. C’est pourquoi je vous sollicite pour soutenir ce mouvement de défense de l’enseignement de la psychanalyse à l’université. Je vous communique donc le lien pour la signature et la diffusion de la pétition en faveur de l'équipe " Clinique psychanalytique du sujet"
 
 
Merci d'ores et déjà de votre soutien et de votre solidarité.
 
Bien cordialement,
Éric LE TOULLEC