Populisme, une maladie des démocraties européennes par Franz Kaltenbeck

Rien n’est plus rassurant que de pouvoir cerner un phénomène inquiétant, de l’identifier et de le localiser quand il s’agit d’une maladie, de l’attribuer à un groupe social, une partie de la population, voire à un parti politique quand on a affaire à une convulsion sociale. Sans doute les populismes en Europe sont-ils représentés par un certain nombre de formations politiques qui se situent souvent à l’extrême droite sur l’échiquier de nos démocraties.     
Lire l'article complet