Psychanalyse et Transferts Culturels - Cycle de conférences à la Maison de l'Amérique Latine (Paris)

 17 janvier 2019 à 21h00


"L'histoire universelle comme guérison et transfert", conférence de Vladimir Safatle

 

PSYCHANALYSE ET TRANSFERTS CULTURELS
17 JANVIER 21H 
MAISON DE L AMERIQUE LATINE
217, BD SAINT GERMAIN
75007 PARIS



"L’histoire universelle comme guérison et transfert"
Conférence de 
Vladimir Safatle


inscriptions obligatoires sur Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. ou
http://psychanalyse-et-transferts-culturels.com/contacter/

 

L' introduction par Freud de l'intemporalité de l' inconscient ainsi que du concept de nachträglich et de "régression temporelle", pour ne citer que le plus classique font du temps  un objet central dans  la théorie psychanalytique. Du temps infini du délire mélancolique, à la réalisation asymptotique du délire paraphrénique en passant par la procrastination obsessionnelle, le temps peut être un symptôme. Qu' en est-il du rapport du psychanalyste au temps dans son intervention?  D. Kamienny Boczkowski



Vladimir Safatle  introduit son propos comme suit:
"Dans un texte célèbre, Lévi-Strauss a insisté sur la façon dont nos sociétés ont constitué des modalités de temps mythique individuel. Ayant en vue des débats autour des stratégies psychanalytiques d’interprétation, Lévi-Strauss a souligné comment des temporalités spécifiques étaient capables de constituer la vie psychique et ses régimes de souffrance. Il s’agit ici de suivre cette articulation afin de penser les usages possibles et les compréhensions nouvelles du concept d’histoire universelle en tant qu’opérateur clinique. Cela sera una façon d' interroger  les rapports entre transfert et histoire sociale et sur des situations cliniques où il est possible de “exploser le continuum de l’histoire”."


Vladimir Safatle est professeur au Département de Philosophie et à l'Institut de Psychologie de l'université de Sao Paulo. Il est auteur, entre autres, de: La passion du négatif - Lacan et la dialectique (Georg Olms, 2010) et Grand hotel abyss: desire, recognition and the restoration of the subject (Leuven University Press, 2016).


Patrice Maniglier
 
sera le discutant invité. Il est maître de conférences en philosophie de l'université de Paris Nanterre.

Organisé par Diana Kamienny Boczkowskipsychiatre, psychanalyste, membre de l'Association Lacanienne Internationale et de l'Aleph, responsable de "Psychanalyse et transferts culturels".